Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 06:11

 

Le conseil municipal de ce matin comportait 5 points à l'ordre du jour ; durée 20 minutes !! (si, si vingt minutes) j'en ferai le compte-rendu cette semaine.

 

Mais tout d'abord en plus des points à l'ordre du jour, le maire s'est donné la parole – comme prévu par les textes – pour justifier les difficultés financières de la commune.

 

Il a en effet évoqué ce que la commune perçoit de l’État et ce qu'elle lui verse

 

SAUF QUE :

 

- tiens ! Tiens ! Ces difficultés financières viennent d'apparaître ? Faux : la mairie connaissait toutes les dotations de l’État en janvier 2014, de même pour le produit fiscal attendu. Donc la situation était connue durant la campagne électorale des municipales. Et pourtant pas un mot sur ces difficultés dans la propagande, bien au contraire

 

- en faisant le calcul de ce que l’État nous donne et nous prend (??), il y a une omission de débutant ; en effet Intérêt communal se félicite des subventions qu'il obtient de la part notamment du Conseil Général et de la CPA ; mais d'où vient l'argent du conseil Général ? Des impôts certes mais aussi des dotations de l’État, comme pour la commune, et pareil pour l'agglo du pays d'Aix. Donc ces mannes célestes seraient gravement compromises sans ces dotations.

Un réel calcul aurait pris en compte tous les tenants et aboutissants

et quid de l'excédent de clôture dont on se glorifie depuis plusieurs années? voir articles du début du mois

 

- les communes ont de tout temps revendiqué la décentralisation et c'était justifié ; simplement la contrepartie de cette décentralisation est le contrôle plus que sommaire et non systématique ; pourtant la plupart des politiques en contestent la légitimité et certains, heureusement fort peu nombreux « s'assoient d'sus ».

 

Tant que la constitution de la 5ème République existe, elle s'applique à tous (ou devrait s'appliquer)

alors au lieu de faire des déclarations pseudo écono-politico-machin chose, faisons avancer efficacement les positions pour qu'un autre cadre juridique national soit mis en œuvre (la 6ème République)

 

 

conseil municipal du 22/9/2014: faux calculs?

Partager cet article

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens