Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 03:04

Les maires des bouches-du-rhône se cramponnent : dans « la Provence » du 18 octobre un article est dédié à leur position illustrée par une photo.

 

Personnellement je suis pour la Métropole car pour avoir été fonctionnaire territorial dans une petite commune (et il y en a 20 000 en France sur les 36 600) je pense que à défaut de fusionner les communes, la Métropole est la bonne solution pour éviter le gaspillage de nos impôts, la gestion empirique, le clientélisme,... (voir le rapport de la cour des comptes: extrait dans article du 15 octobre et accessible sur différents sites dont médiapart)

 

mais ne pensez-vous pas que si ces maires étaient vraiment surs d'eux, ils auraient organisé des référendum ou toute autre forme de consultation populaire, pour mieux peser sur le gouvernement ?

 

En discutant avec des citoyens, je me rend compte que même parmi les aficionados du maire un bon nombre d'entre eux sont pour la Métropole ,y compris pour l'urbanisme, car ce mille-feuille revient trop cher à nos porte-monnaie.

 

Quant à la grève des élus !!! déjà qu'il semblerait qu'il n'est pas facile d'avoir un rendez-vous, d'avoir des réponses aux demandes écrites...ça ne changerait pas grand-chose sauf que une question se pose :

 

puisque ces élus déduisent systématiquement les heures ou jours de grève de leurs employés, même quand ceux-ci revendiquent des améliorations de la qualité du service à la Population, ce qui serait également leur motivation quand on entend leurs arguments,

 

VONT-ILS REDUIRE LEURS INDEMNITES DE MAIRE ET DE VICE-PRESIDENTS DES AGGLOS OU COMMUNAUTES d'un montant égal au temps de la grève ? Et si oui aurons-nous les moyens de le vérifier ?

 

plus sérieux: que ce soit pour la réforme des rythmes scolaires ou la Métropole ces maires contestent nos institutions et surtout remettent en cause le suffrage universel: les lois sont votées par nos représentants; ils sont eux-mêmes issus du suffrage universel et pourtant on voit, au moins à Mimet, ce qui arrive à ceux qui, comme moi, posent des questions, ou émettent des avis différents sur les "lois communales"

soyons un peu cohérent, diantre!

 

 

 

 

 

 

Métropole: et l'avis de la Population?

Partager cet article

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens