Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 14:48

 

une réunion était organisée par la mairie hier, 4 novembre pour discuter sur la triste soirée d'halloween vendredi dernier.

 

Si la sécurité est une question qui nous touche tous, il est dommage que l'info n'ait été donnée que pour ce quartier, dans lequel il est courant désormais que les riverains nous disent s'enfermer dès le crépuscule ( les participants ont ressenti un sentiment de peur chez certains de leurs voisins).

 

Une des personnes auditionnées avait informé les gendarmes de la tenue de cette réunion, dans l'après-midi d'hier ; de ce fait ils ont pris leurs dispositions pour y être présents.

 

Étaient d'ailleurs présents le lieutenant commandant la brigade de Gardanne et la BR d'Aix

 

Ils ont particulièrement insisté d'une part sur la nécessité de « ne pas faire justice soi-même », d'être prudent dans les conclusions qui peuvent être tirées de cette triste affaire*, et d'autre part sur l'importance des moyens mis à disposition pour que leur enquête soit menée efficacement.

 

La question de la vidéosurveillance était dans tous les esprits d'autant plus que la mairie est régulièrement informée des agissements des jeunes dans ce quartier et ferait mieux de prévoir des caméras aux Molières plutôt qu'aux poubelles de la Diote !!!

 

quoique !! il semblerait que le problème soit un peu semblable dans ce quartier de la Diote, où parfois les habitants se plaignent du nombre de décibels que sont capables de développer les jeunes

 

dans les propos de la mairie il a été relevé au moins une petite anomalie : pour une même « affaire »de porte taguée : un coup la mairie a porté plainte puis quelques paroles plus loin, elle n'a pas porté plainte. En tout cas le discours a porté surtout sur le passé (réactions à des faits) mais aucune proposition concrète pour le présent et l'avenir, notamment en matière de prévention*². Il est vrai que la réunion n'a duré qu'une petite heure et qu'il est possible et souhaitable que d'autres réunions soient organisées. C'est aussi ça la proximité dans les communes.

 

Il faut faire en sorte que Mimet reste, certains diront redevienne, un village convivial, où l'on peut se rencontrer, papoter, c'est aussi par là que passe la prévention, plus que par l'isolement, le cloisonnement....une idée?Monsieur Albert Gauche, Maire de 1977 à 1995 avait instauré un conseil communal de prévention de la délinquance, alors.....

 

 

* les gendarmes ont conseillé que d'une manière générale, lorsqu'on signale un événement au 17, toutes sortes de renseignements tels que véhicule, immatriculation, morphologie de l'individu repéré, vêtements, direction prise... soient communiqués afin que la patrouille la plus proche puisse intervenir le plus efficacement possible

 

*² hormis la confirmation de mon article, à savoir que la mairie attend l'agrément de la préfecture pour « monter » voisins vigilants ; mais comment se fait-il que des communes l'ont déjà eu ? Encore mairie-boulet ?

 

Partager cet article

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

commentaires

Muriel 05/11/2014 15:14

Cette triste situation pause la question de quels moyens mis à la disposition des jeunes de mimet pour qu'ils fassent autre chose que "squatter les arrêts de bus" et de fait déranger le voisinage. Aux molieres comme dans tous les quartiers de mimet que peuvent faire les jeunes quand ils veulent naturellement se réunir entre eux ???

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens