Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 11:26

lorsque j'ai passé à Echirolles en novembre 1988 et réussi l'examen d'attaché principal je suis tombée à l'oral sur l'urbanisme : la commune et le risque majeur. Ouille !! qu'es aquo ? L'examinateur ( qui fut il y a très très peu de temps doyen de la fac d'aix) me dit « si je vous dis urbanisme et décentralisation » ; il venait d'y avoir les inondations à Nimes... alors j'ai dit en introduction : « au secours ! » ; « vous avez bien résumé » puis j'ai développé

 

- depuis des années on sait que le contrôle de Légalité n'a pas les moyens d'exercer ses missions, et même les communes de moins de 5 000 habitants ne sont plus assujetties systématiquement au contrôle de la Chambre Régionale des Comptes.

 

- depuis des années on voit que les petites communes prennent les mêmes évolutions que les grandes dans des domaines pourtant peu enviables : ainsi j'ai pu constater que là où il fallait suivre 6 années de cours professionnels pour les employés n'ayant aucun diplôme scolaire, là où il fallait passer des concours puis des examens professionnels, des collaborateurs ont pu être exonérés de toutes ces contraintes et se retrouver classés en catégorie A.

pour ceux qui ne connaissent pas les catégories : la catégorie A correspond au grade de capitaine et commandant dans la Gendarmerie et le salaire est en moyenne de 3 200€ plus les primes, plus le 13°mois, plus le véhicule de fonctions. Ainsi dans notre région un chauffeur d'élue a bénéficié de ce genre de promotion, une dactylo aussi. Et puis tant qu'on y est, pourquoi ne pas embaucher un nouvel élu : au lieu de 100€ /mois d'indemnités il aura un véritable salaire (plus de 10 fois plus : coucou les chômeurs!!) il lui suffit de démissionner de son poste de conseiller municipal.

 

La satisfaction des employeurs se fait tout de même avec nos impôts.

 

On est donc en droit d'attendre compétence et efficacité exceptionnelles, hors du commun, de la part de ces exceptionnellement promus.

 

L'actualité judiciaire de ce printemps pour les promotions injustifiables et de ce mois-ci en matière d'urbanisme censurent ces procédés. Je dirais trop rarement d'autant plus que tous ces maires qui ont plus d'un mandat à leur actif, qui se plaignent de l'Etat... ne peuvent pas dire qu'ils ne sont pas au courant, surtout quand , « de longue », on les entend promouvoir leur étude, leur pensée, leur savoir-faire sur un sujet aussi complexe que la réforme territoriale. Quand on revendique la compétence urbanisme il faut bien s'imaginer qu'il ne s'agit pas uniquement de satisfaire des électeurs potentiels ! L'urbanisme c'est prévoir. Pour Mimet voir les précédents articles sur notre pépéPOS.

Partager cet article

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens