Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 05:58

 

Les fêtes qui existaient à Mimet

 

- avant 1977 : fête votive avec notamment concours du plus gros mensonge

de 1978 à 1998 : le réveillon de la st-sylvestre fête votive avec pendant 2 jours sur le village et les moulières : baletti, concours de boules – feu d'artifice

le feu d'artifice a été supprimé en raison du risque incendie ; pas un mal car outre que c'est cher, c'est trop polluant

je me souviens qu'en septembre il y avait la fête de la jeunesse et il y avait aussi une fête sur la place du village avec « parcours » de lapins

foire aux miels – marché du cuir – marché des potiers

il y a eu aussi le cinéma en plein air avec débats, au village et aux moulières, pendant 4 ans

dès la première année de sa création : fête de la musique (très peu de communes de 2500habitants l'ont organisée dès le début)

 

 

la sardinade a eu lieu 2 fois entre 1995 et 1997

 

de 1998 à 2000 : en plus de la fête votive, de la foire aux miels, du marché des potiers et du cuir, il y avait la fête médiévale -géniale-, le marché de Noël,

il y avait une petite formation musicale « Nomadeus » d'une très grande qualité je me souviens même qu'une fois elle avait joué des morceaux issus des fêtes juives : un pur bonheur !!

 

bien entendu toutes ces actions étaient offertes

 

j'ai ressenti lors de la cérémonie des vœux comme une pointe d'ironie sur les baletti, les sardinades et pourtant à ces occasions les mimétains ne manquaient pas d'avoir des contacts conviviaux, des occasions de discuter de tout et de rien, de la commune, de ce qui allait, de ce qui n'allait pas, d'avancer leurs idées sans aucune retombée –

combien de liens amicaux se sont noués à ces occasions, entre résidents de quartiers différents !!

 

ils avaient aussi largement l'occasion de s'exprimer dans les commissions extramunicipales ( pour ceux qui n'en ont jamais entendu parlé ces commissions étaient composées d'un ou 2 élus et de mimétains- les débats étaient ensuite proposés soit aux commissions municipales, soit directement au conseil municipal), qui n'existent plus depuis 2000

 

le patrimoine, la culture dans une petite commune c'est aussi la volonté de rassembler, la possibilité d' échanges entre ses habitants – c'est aussi ça l'art de vivre –c'était en quelque sorte notre patrimoine immatériel

 

là aussi le bilan m'a fait pensé aux coucous : on se flatte d'un bilan, généré soit par une association, Mimet en Fête, soit par la CPA

 

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:54

 

 

 

 

lors de la cérémonie des vœux, j'ai entendu tout d'abord un élu dire que Mimet est une commune où il fait bon vivre (certes) et sûre.

 

Une demi-heure plus tard, j'ai entendu un autre élu déclarer qu'il y avait eu recrudescence de cambriolages, qu'il y avait eu des voitures incendiées (même un véhicule des pompiers!!), des actes d'incivilités (notamment sur les abribus)

 

alors comme solution proposée il y a l'étude de la mise en place d'un réseau « voisins vigilants » : mon point de vue :

 

- déjà, en règle générale, dans nos relations avec nos voisins immédiats, nous pratiquons une certaine forme de vigilance, mais c'est bien de le généraliser

 

- ce réseau existe depuis quelques années déjà et on peut constater encore une fois que Mimet est à la traîne,

 

- lorsque les infos seront données, il ne faudra pas faire comme pour le bulletin...et oublier d'informer certaines personnes

 

- pourquoi, alors que la délibération a été prise à l'unanimité en 2011, et que les enseignants n'étaient plus défavorables au projet puisque l''école était hors champ, ne pas avoir installé les caméras prévues sur le parking des écoles ? Depuis cette décision il y a eu des tentatives et des »réussites », les caméras auraient pû être utiles : non ?

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 07:52

 

 

 

 

demain matin, Nicolas Schifano (fils de Bernard, notre chef de corps des sapeurs-Pompiers) et Camille Gubernati seront au départ du Rallye de Monte-Carlo

 

des nombreux articles de presse (Rallyes magazine, compte-tours, pilote, la Provence...) leur ont été consacrés , alors il aurait été dommage qu'à l'échelon local, nous n' évoquions même pas leur participation ; d'autant plus que Nicolas a à son actif un joli petit palmarès.

 

Nous suivrons donc le rallye avec encore plus d'intérêt et aussi une touche de chauvinisme !!

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 07:20

 

 

 

 

lors de la cérémonie des vœux, après avoir chauffé la salle contre les logements sociaux, j'ai entendu une explication pour le moins déroutante et unique : grosso modo : il faut prendre le problème à l'endroit - c'est la faute de l'Etat, c'est à lui de construire des logements sociaux et ce n'est pas aux communes de les supporter!!waouh !!

 

mais où l'Etat peut-il les construire si ce n'est dans les communes surtout lorsque l'on sait que chaque cm² du territoire national est rattaché à une commune, à 2 exceptions près dont l'une est Chambord ( de mes cours de DESS gestion des collectivités locales, je ne me souviens pas de la seconde exception)

 

alors, cette dithyrambe était-elle une ineptie, un effet de manche, une envolée lyrique, de la désinformation … ?

 

quoi que ce fut, aucune trace de générosité, de compassion, de prise en compte des problèmes réels de centaines de milliers de Français ; peut-être nous demain car personne n'est à l'abri d'un accident de la vie ; pour ma part je préfèrerais qu'en bout de compte ça n'arrive pas aux gens qui ont compris la chaîne de la société, mais plutôt à ces personnes qui volontairement, tout en nous faisant une démonstration de la crise et ses causes, ne laissent à ces Français aucune chance, aucune possibilité de vivre dignement et même parfois qui ont oublié d'où ils venaient:par exemple:

 

Aurai-je du devenir antimilitariste primaire simplement parce que mon père était officier et que la vie en caserne c'est pas glop !! allons!allons !

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 17:55

 

 

 

 

lorsque les élus ont présenté leur bilan de l'année, je n'ai pu m'empêcher de penser aux coucous (qui  couvent dans le nid d'autres oiseaux) ; en effet une grande partie de leurs faits d'armes ont été gagné non par eux mais par les autres (j'ai déjà eu l'occasion d'en parler (12 juillet – septembre services privatisés)

 

La crêche par exemple est en gestion privée à l'issue d'une consultation de marché public (qui n'aurait d'ailleurs pas été présentée  pour approbation en séance du conseil municipal)

 

les ateliers périscolaires sont également gérés par le privé

 

le semi enfouissement des conteneurs de tri sélectif est assuré par la CPA

 

l'extension du réseau d'assainissement collectif : c'est le sibam

 

la majeure partie des actions musicales sont également prises dans le circuit de la CPA et gag pour gonfler le nombre de manifestations gratuites on nous faire l'injure d'inclure des manifestations telles que la foire aux miels, la fête des écoles...

 

et comme signalé dans article précédent, ils reprennent à leur compte ce que leurs prédécesseurs- égratignés au passage hier, comme à chaque fois que l'occasion leur est donnée, - ont fait comme par exemple le sel de déneigement – peut-être que s'ils égratignent tout de même un peu moins c'est qu'en fait « aux affaires » comme ils disent depuis près de 12 ans c'est un peu grotesque de critiquer ceux qui ne sont restés par exemple que 3 ans,...

 

comme un blogueur a commenté hier, à propos du bilan présenté par le premier adjoint au maire : « quand le premier adjoint regarde l'avenir dans le rétroviseur, c'est mal barré ! »

 

enfin, il faut bien s'imaginer que chaque équipe municipale a toujours fait des travaux, créé des services, les a gérés – partant parfois de zéro (comme par exemple l'assainissement, le réseau d'eau potable, le restaurant scolaire, la garderie extrascolaire....) avec d'autant plus de mérite qu'à cette période-là les impôts locaux étaient nettement inférieurs à la moyenne (jusqu'en 2002)

 

simplement elles le faisaient en toute modestie, sachant qu'elles étaient dans leur rôle, et qu'il n'y avait là rien d'exceptionnel

 

que penseriez-vous d'une caissière qui vous dirait en passant vos provisions : vous avez vu ? Je tiens la caisse, je passe vos commissions, ou d'un pompier qui en éteignant le feu vous dirait : vous avez vu ? J'éteins le feu.ou d'un architecte qui fait vos plans : vous avez vu ? Je fais vos plans ; c'est bien un peu pour ça que je vous ai retenu et que je paie  vos honoraires!!

l

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 17:03

 

 

 

C'est trop rigolo, peut-être qu'à force de le dire, ça va devenir une vérité locale!!c'est ainsi que naissent les légendes ??

 

donc, à la cérémonie des vœux, après le maire, les élus font le compte-rendu de leur année, dans l'ordre du tableau.

 

La première adjointe au maire a commencé sa lecture par un rappel historique, ou en tout cas, se présentant comme tel. En alléguant qu'en 2002 la situation avec le personnel était tendue, que mimet était dans une situation de « guerre »(sic), que la CGT de mimet sous les ordres de la CGT d'Aubagne, de Gardanne voulait les évincer. Et pourquoi pas l'oeil de Moscou ?

 

Ceci est bien entendu totalement faux : les employés CGT de Mimet avaient déposé un préavis de grève, suite à des discussions infructueuses, pour protester contre la non-titularisation de 2 de leurs collègues. D'une part Il y avait une majorité de femmes, c'est pourquoi des syndiqués hommes (notamment les mineurs) sont venus assurer leur sécurité et d'autre part un tel conflit ne s'étant jamais produit dans aucune des 36530 communes, d'autres syndicats sont venus manifester leur solidarité pendant la grève et n'en sont en aucun cas les instigateurs ! C'est mal connaître les filles et leur faire injure.

Vous pouvez vérifier, vous ne verrez nulle part une grève totale de 36 jours dans une commune

 

il faut avouer que ce genre de discours a des chances de prospérer car les nouveaux habitants ne connaissent d'autre vérité que celle qu'on leur délivre et les anciens ont parfois la mémoire courte : j'en ai fait l'expérience aujourd'hui avec un vieux mimétain qui ne se souvenait plus ni de la distribution de sel, ni de la foire aux miels (avec les détails ça lui est revenu, mais le fait est que d'entendre plusieurs années d'affilée les mêmes déclarations, elles finissent par être ancrées dans la tête de ceux qui les entendent)- pour vérifier ma vérité il y a les articles dans la Provence, la Marseillaise, FR3... et vous pouvez en parler aux intéressés

 

franchement la première adjointe au maire n'avait-elle pas autre chose à présenter comme bilan que la triste affaire de 2002 où Mimet n'a guère brillé –

10 ans après quel est l'intérêt, quel est le but de rappeler ces faits – qui l'ont été également le 31 mars dernier lors de l'unique action publique pour défendre le bureau de poste de Mimet (2ème article du blog 6/4/2012) Quel est l'intérêt de marteler ces faits ?

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 12:27

j'arrive de la cérémonie des voeux ( apéritif et petits fours en cours)

 

aucune information sur le PLU (pourtant un bilan de l'activité urbanisme a été présenté) ni sur l'organisation de réunions publiques à venir

 

pour le reste comme je l'ai déjà signalé il y a un certain nombre d'actions qui quoiqu'on dise existaient bien avant 2001: distribution gratuite de sel de déneigement, foire aux miels.... heureusement qu'il y a depuis ce mandat un conseiller délégué à la mémoire: peut-être faudrait-il envisager la mémoire immédiate!! car 30 ans dans la vie d'une commune c'est hier

 

le député d'abord, le conseiller général n'ont pas été invités à nous présenter leurs voeux

 

la suite dans le week-end ou en début de semaine

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 18:59

en regardant le bulletin bimensuel de gardanne, j'ai relevé pour ceux qui sont intéressés et ne se rendront pas à Marseille

 

 demain samedi 12 janvier à 18h30 : "la clameur flash" au centre ville - redez-vous à 18h30 place Marcel Pagnol avec les Karnavires, des jongleurs de feu et tatie -  Il est demandé d'amener  bassines, guitares, tambours, crécelles....

 

il y aura du thé, du café, du vin chaud...

 

 

dimanche 13 janvier entre 10h et 15h: chasse au 13'OR

 

 

d'autres manifestations en Janvier et février

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:12

aujourd'hui à  9h50 autant d'informations sur les panneaux du Village, qu'hier: c'est-à-dire


 

rien


 

même pas l'avis de possibilité de consulter les inscriptions nouvelles et les radiations de la liste électorale, entre le 10 et le 20 janvier

 

article de référence: code électoral article R-10 décret 2006-1244 du 11 octobre 2006 qui fait obligation d'information ( reprend en fait ce qui a toujours été en vigueur)

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 13:47

à 13h20 j'ai consulté les panneaux d'affichage suivants

 

- Mairie annexe des Moulières: simplement affiches périmées sur les inscriptions sur la liste électorale et la révision des listes - affiche périmée sur les transports scolaires rentrée 2012-2013  -- pas d'avis de réunion publique à venir

 

- les rampauds: un avis de travaux sur le chemin de la jacquette (en format d'environ 12X10) et affiche périmée sur les spectacles 2012 - pas d'avis de réunion publique à venir

 

- la diote: rien si ce n'est l'avis de la messe de la nativité - rien sur une éventuelle réunion publique

 

- intersection chemin des farigoules-route de la diote:affiches de particuliers (camping-car - messe de la nativité - avis de course) rien sur une éventuelle réunion publique

 

 

rien sur les voeux du samedi 12 janvier - espérons donc que nous sommes peu nombreux à n'avoir jamais ni le bulletin, ni les cartes de voeux -

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens