Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 11:25
alors ? comme ça, je blasphème ?

lors des 50 minutes qu'a duré l'étude de 16 points, parmi lesquels tout de même figurent l'arrêt du PLU, un emprunt de 1 500 000 €, une charge contre la métropole, l'occasion a quand même été saisie pour disserter sur moi ! bigre! alors! comme ça je tiens des propos blasphématoires notoires?

pourtant, dans mes gros mots habituels et intimes (nous avons tous des préférés) je ne jure pas, car je respecte toujours les 10 commandements qui pour moi correspondent aussi aux valeurs de la République laïque.

donc, définition du blasphème selon le Larousse:

  • Parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré. (Le blasphème est à distinguer du sacrilège : le premier consiste en paroles, le second en actes.)

wikipédia ajoute:

Utilisé dans un cadre plus général, le blasphème est une irrévérence à l'égard de ce qui est considéré comme sacré ou inviolable

vous pouvez donc vous rendre compte par vous-même que ce blog ne contient pas de propos blasphématoires notoires; quelle divinité ? quelle religion ? quel principe respectable ou sacré ai-je outragé ?

donc je dois dire un pater et 3 ave ? un acte de contrition ?

quant à seriner encore une fois que la blasphématrice a été payée durant 6 ans en maladie par les contribuables, elle serine encore une fois que c'est faux car c'est l'assurance spécifique qui réglait les salaires des agents en maladie

alors ? comme ça, je blasphème ?
Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 18:53
fiche annexée au point n°13 "décision modificative" de la séance du conseil dans 2h30

fiche annexée au point n°13 "décision modificative" de la séance du conseil dans 2h30

vous vous souvenez que la commune a contracté un prêt sur 10 ans, de 1 370 000€ pour l'acquisition de Château-Bas à l'agglo: surtout ne pas dire qu'il s'agit d'un emprunt !!

 

tout à l'heure ces élus qui clament haut et fort qu'ils ne recourent pas à l'emprunt vont emprunter 1,5 million d'euros pour payer des travaux sur les routes.

si vous lisez la fiche ci-dessus vous verrez qu'il n'y a aucune indication sur les routes qui sont (voire ont été) concernées, ni sur la façon dont la règlementation en matière de marchés publics sera appliquée.

je rappelle l'article d'hier soir sur la façon dont la séance du conseil municipal d'aujourd'hui est convoquée.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 17:29
quelque chose à cacher ? encore une petite erreur technique ? volonté de faire annuler la séance? de cacher un emprunt de 1,5Million?

demain matin à 10h séance du conseil municipal - alors que l'article  L 2121-12   du code Général des Collectivités Territoriales, les convocations doivent être adressées 5 jours francs avant la date de réunion du conseil les 2 élues de MTC ont reçu la convocation l'une à 13h aujourd'hui, l'autre avait l'avis de passage du facteur hier et a pu retirer la convocation à la poste de gardanne cet après-midi. Quant à Patrice Busca, aujourd'hui à midi il n'avait toujours rien.

 

ce n'est pas la première fois que ça se produit; 3° fois depuis 2014.

 

et pourtant vous pouvez juger à la lecture de l'ordre du jour que la séance est importante:

 

- arrêt du PLU - pas de réunions avant l'arrêt? - mise en oeuvre des conditions pour que l'arrêt soit annulé et pouvoir dire "c'est pas de ma faute, ce sont les autres qui ont attaqué", ouille! il ne doit pas être terrib' le dossier !! mais ça, on s'en doutait un peu,

 

- emprunt de 1,5 Million d'euros pour réaliser des travaux sur les routes communales; la présentation est tellement claire qu'il semble qu'en fait ces travaux sont déjà faits -

 

quoi ?! cratchouf!! vous avez dit EMPRUNT ?!!

c'est bien ce que MTC prédisait dès le compte administratif 2014

 

peut-être que ce n'est pas une de ces fameuses erreurs techniques d'avoir bafoué le délai de convocation du conseil mais une tentative de passer inaperçu

ou alors pas le temps de travailler avec ses mandats politiques obtenus de haute lutte, pour le bien de mimet

demain après le conseil j'éditerai le contenu de la fiche "décision modificative n°1 dans lequel figure cet emprunt sans aucune explication sur les voiries concernées, sur le mode de passation des marchés (encore du saucissonage -illégal- pour se faciliter le travail?: ça commence bien)

quelque chose à cacher ? encore une petite erreur technique ? volonté de faire annuler la séance? de cacher un emprunt de 1,5Million?
quelque chose à cacher ? encore une petite erreur technique ? volonté de faire annuler la séance? de cacher un emprunt de 1,5Million?
Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 07:24
désobéissance civile: faisons comme le pouvoir local

si vous êtes attentifs vous avez pu remarquer qu'il y a distorsion entre le discours et la méthode; par exemple au lotissement la Source, Patrice Busca a reçu une mise en demeure de rabattre sa haie, située dans une impasse car elle semblait gêner, ce qu'il fit immédiatement, imaginant les suites, alors qu'il a constaté encore aujourd'hui que la mesure de la gêne dans le lotissement était à géométrie variable.

 

de même puisque la commune ne respecte pas les lois de la République, en matière de transparence notamment en matière de travaux publics, de communication des documents administratifs, d'information, de mixité sociale, en matière d'exécution des décisions de police administrative de l'Etat ( dernier exemple en date à ma connaissance: l'article 3 de l'arrêté du 27 mai 2016 qui pose: "le secrétaire général de la Préfecture des Bouches-du-Rhône, le Sous-(Préfet d'Aix en Provence, le Maire de Mimet...et toutes les autorités de Police et de Gendarmerie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté."

la commune ne se sent donc pas concernée  par l'application des règlements; dans ce cas d'espèce il s'agit de la 3 ème fois en une douzaine d'années. et question subsidiaire: les 2 policiers municipaux ont-ils été informés de l'existence de cet arrêté notifié à la mairie ?

 

donc suivez mon raisonnement: comme les détenteurs du pouvoir local claironnent qu'ils gèrent très bien la commune (the best in the world!) et que 77% de mimétains en étaient convaincus, ne nous mettons plus martel en tête et agissons comme eux et dispensons nous de respecter la règlementation, de déposer des dossiers de demande de travaux par exemple; déjà ça nous fera moins de démarches, de tracasseries et ça fera également des économies de gestion pour la commune.

une piscine? allez zou!

agrandissement, véranda? allez zou !

affouillement? exhaussement: allez zou!

ils s'assoient sur bien des articles du  code général des collectivités territoriales, sur le code des marchés publics, sur le code de l'urbanisme, le code de l'environnement ? alors asseyons-nous confortablement sur leur POS-relique, leurs demandes, leurs arrêtés (quand il y en a et que nous en sommes informés...)

 

                  INSURRECTION ADMINISTRATIVE !

 

simplement faisons attention que nos travaux sans permis ne mettent pas en danger la vie d'autrui - pensons par exemple au grave danger que feraient courir des norias de camions de 30tonnes sur une voie à grande circulation.

 

de toute manière durant des semaines il n'y a eu qu'un policier municipal qui en dehors des écoles, du transport du courrier à la sous-prèf, ou aux élus n'a pas le temps d'assurer les missions pour lesquelles nous l'avons embauché.. donc qui verra vos travaux ?

 

quels travaux pourrais-je faire ? quand je pense que même pour un agrandissement de fenestron j'avais déposé un dossier! si j'avais eu une boule de cristal .....

 

ajout à 12h30: ça y est je sais quels travaux je vais faire - je vous tiendrai régulièrement informés du déroulement

et cet hiver pas d'équipements spéciaux; les idées ne manqueront pas, qui en plus mettront en avant les cactéristiques de certaines décisions du pouvoir local: bouh! "qu'en termes galants ces...."

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 03:24
pas faux, non ?

au moment où "les républicains" donnent l'investiture à P.Balkany pour les prochaines législatives

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 03:48
13 juillet 2016 à 19h30

au café culturel citoyen - 3C - : 23 bd carnot Aix

Café citoyen : « Panama Papers, lanceurs d’alertes, secret des affaires: table ronde autour de la question de la délinquance financière »

La délinquance financière a été un sujet abordé régulièrement dans l’actualité de ces derniers mois. Les scandales des panama papers ont illustré l’impératif de se doter de normes capables de lutter efficacement contre l’évasion fiscale.
Le procès d’Antoine Deltour, lanceur d’alerte dans l’affaire des Luxleaks, a démontré la nécessité de mieux protéger les lanceurs d’alertes en Europe. Enfin, la directive sur le secret des affaires a soulevé une vague d’indignation et de mobilisation légitimes.

L’association VIGICOR se propose de revenir sur ces différentes actualités, de les analyser et de susciter un débat entre les citoyens sur les questions de la délinquance financière.

Ce sera l’objet de ce café citoyen organisé aux 3C le mercredi 13 Juillet 2016 et qui aura pour titre: « Panama Papers, lanceurs d’alertes, secret des affaires: table ronde autour de la question de la délinquance financière ». En espérant vous voir nombreuses et nombreux !

Intervenants:
Jean-Claude ROGER, Président de l’association VIGICOR
Maxime LEVIN, membre du pôle juridique de l’association VIGICOR

Facebook

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 07:18
un truc de ouf ! trop rigolo !

vous le savez: pendant les 13 ans de publication du bulletin municipal d'information par la majorité "intérêt communal" j'avais l'insigne distinction de ne pas faire partie des heureux "récipiendaires"; sûrement pas assez sage avec ces élus;, trop curieuse de savoir à qui on payait la facture du bulletin....bref que des petites mesquineries ! (comme quelques copines de MTC)

 

maintenant que cette majorité a clandestinement, implicitement..décidé de ne plus faire ce bulletin, mis en place par ses prédécesseurs dont elle n'a de cesse de détruire toutes les réalisations, il m'arrive souvent que ceux qui recevaient le bulletin, en mal de news,  me demandent comment faire pour accéder au site de la mairie. juste à moi!! c'est ouf!

c'est ce qu'on appelle le comique de situation?

trop heureuse de l'indigence de son contenu, car il démontre bien mes propos, je me fais un plaisir (mesquin,aussi) d'en donner les coordonnées.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 03:07
bouh! que c'est dur !!

nous avons souvent eu l'occasion de remarquer à quel point il peut être difficile de gérer pour certaines communes - alors certains, pour cacher leur impéritie, privatisent  à tout va - mais outre que la privatisation n'a jamais fait baisser les impôts locaux, voire le nombre de personnel (Cf le cas de mimet) il est des cas où l'incompétence de ces soi-disant gestionnaires ne passe  quand même pas inaperçue et refait surface:

 

l'éclairage public dans la rue du Gassin est toujours en panne depuis maintenant 4 mois - ce n'est pas encore le record de panne d'éclairage, mais on va y arriver, peut-être!

 

donc pas d'éclairage dans le rue du gassin mais en revanche depuis 2 week-end l'école maternelle reste allumée en permanence.

 

peut mieux faire: aller encore un petit effort

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 09:19
OYEZ ! OYEZ!

OYEZ ! OYEZ!

en promenant ma petite chienne (vous savez celle qui fait ses crottes sur le jeu de boules, le boulodrome..) ce dimanche matin, j'ai vu une affichette annonçant la fête des voisins le

 

           SAMEDI 25 JUIN au jardin d'enfants et la place de la Poste

 

 

QU'ON SE LE DISE;  pour une fois qu'il y a quelque chose de convivial qui se passe au village ! qui permet de se rencontrer, se connaître, échanger des idées .....

 

merci aux organisateurs bénévoles

 

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 14:31
allez zou! pour changer un peu: de la politique-fiction
allez zou! pour changer un peu: de la politique-fiction

- imaginons que je sois un politicard rompu aux manipulations, et autres tactiques en cours chez trop de politiciens, quel que soit le niveau où ils sévissent,

- imaginons que je sois contre une Loi (rien qu'une ?) mais que là je sois obligée de l'appliquer,

 

- imaginons que la tournure de mon caractère soit telle que voulant à tout prix que ce que je dis devienne vérité,

- imaginons par exemple que je sois contre la Métropole,

que pourrais-je bien faire pour que mes prédictions disant que les impôts vont augmenter, que cette institution n'est pas viable....deviennent rapidement réalité et que je puisse dire: vous voyez j'avais raison, on vous a leurré!:

 

j'aurais commencé par vider au maximum les caisses pour que ma dot soit nulle - et pour celà rien de plus facile.

selon mon niveau de mandat je pourrais accorder des subventions exceptionnelles pour des réalisations qui dans cette période de redressement des finances publiques sont une provocation et une injure à ceux qui paient pour ce redressement , je pourrais également m'engager sur plus d'une année de telle sorte que la Métropole soit obligée de payer mes décisions, qu'elles soient justifiées ou qu'elles ne le soient pas, et ceci sans avoir eu son mot à dire; et en préparant cette manoeuvre depuis que je sais que la Loi sur la Métropole sera inéluctablement appliquée,.

- et pour être sur(e) qu'un maximum de subventions soient versées en même temps, et donc posent un sérieux proiblème de trésorerie à la Métropole, mes cops feraient tout d'un coup tout plein de travaux,

et bien sûr quand le budget de la Métropole sera en discussion, et en difficulté à cause de nos manoeuvres, je dirai "je savais que les impôts seraient augmentés,... je vous l'avais dit,... c'est pour ça que j'étais contre...."

 

mais tout ceci n'était qu'un mauvais rêve, nos politiciens ne peuvent pas bien sûr,  avoir des comportements aussi condamnables, hypocrites et fossoyeurs de notre démocratie. Alors pourquoi je me torture l'esprit en voyant tous ces travaux d'un coup ? fadade que je suis!

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article