Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 17:55
Nani est parti

ce matin à 6 heures, Jean-Marie Busca est décédé.

cet homme au caractère bien trempé avait été adjoint au maire dès l'élection de l'équipe actuelle et avait donné sa démission pendant son second mandat.

fidèle à ses convictions, à ses valeurs il les a inculquées à son fils, Patrice Busca, tête de liste pour Mimet Transparence et Compétence.

 

nos condoléances à ses enfants et petits enfants, ses  soeurs et frères (et ils sont nombreux) et leurs enfants.

 

l'enterrement est prévu pour samedi matin - plus de précisions sur facebook dès que je le sais

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 07:41
proverbe mexicain

un copain a mis comme commentaire sur facebook, un proverbe mexicain:

ils ont essayé de nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines.

ceci répond en grande partie à ce que disent les Mimétains aux membres et sympathisants de MTC, NON ?

en effet ils s'étonnent de notre constance dans nos valeurs et leur défense. Le fait est que nous ne sommes pas et ne serons jamais comme ceux qui fréquentent un jour un politicien, le lendemain un autre et le surlendemain racontent des fadaises sur la constance de leur engagement de tel autre politicien; comme ceux qui un jour disent blanc et le lendemain "je n'ai jamais dit ça"

Notre motivation n'est pas la recherche de notoriété, de pouvoir (surtout celui de nuire) d'indemnités, de valorisation de nos biens, fi de tout cela; tout simplement l'harmonie, l'équité, la probité, le bien-être. Programme ambitieux, non ?

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 06:45
les bizarreries des élections
les bizarreries des élections

depuis quelques mois on nous rebat les oreilles, on nous pilonne les neurones avec des expressions dignes des meilleurs manipulateurs-pervers-narcissiques (voir les sites déjà partagés ici): il ne faut pas que la politique devienne un métier, il faut des hommes nouveaux, il faut de la transparence....j'en passe et des meilleures (ou des pire ?)

il y a un peu plus de 16 ans se représentait à l'issue d'un mandat de 3 ans, le maire issu du premier scrutin à la proportionnelle après une dissolution pitoyable du conseil municipal élu en 1995 - à noter que le maire actuel et quelques membres de son mouvement étaient également élus, et totalisent donc presque 20 ans de mandat municipal.

Donc ce maire, Jean-Paul Chauvière, qui consacrait tout son temps à la gestion de la commune, à la sortir du blocage total en matière d'urbanisme dans laquelle elle se trouvait depuis 5 ans en raison d'une belle "boulette", ce maire qui n'avait aucune ambition en matière de carrière politique personnelle, qui n'avait aucun réseau, qui certes affichait clairement ses options politiques, mais qui dans la réalité quotidienne ne pratiquait envers la Population aucun clivage, qui était un farouche partisan de l'information, de la clarté, de la participation citoyenne (commissions municipales et extramunicipales....) bref ce maire qui cumulait ce que dès cette époque, les électeurs  recherchaient (enfin ! soi-disant) a été balayé.

une preuve sur l'absence d'information? presque toutes les communes publient les résultats du scrutin d'hier, sauf ??? mimet, natürlich !

Quand on voit le résultat des récentes élections, on voit bien que chez les électeurs,  la distance entre le discours et la méthode est toujours autant importante.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 04:45
activités périscolaires : avis des parents

mardi après-midi les 3 élus de MTC signaient une lettre que Patrice Busca remettait mercredi à 9h20 environ,- en même temps qu'une autre portant sur le compte administratif de l'exercice 2016 -.

copie de cette lettre était remise à des parents d'élèves;

et nous apprenions dans la journée que la mairie a adressé un courrier aux parents d'élèves pour recueillir leur avis.

 

ci-dessous le texte de MTC

MTC

c/ Patrice Busca

1 rue A. Daudet

la source

13105 – Mimet                                                                       le 6 juin 2017

 

                                                                                              Monsieur le Maire

                                                                                            13105 – Mimet

objet : TAPS

 

Monsieur le Maire,

 

De nos entretiens avec nos collègues élus des autres communes, et également par la presse et les réseaux sociaux nous savons que certaines communes procèdent à une large consultation des parents à propos du temps périscolaire.

 

Nous souhaitons savoir ce qu'il en est à Mimet et ce que vous avez envisagé de proposer au conseil municipal.

 

Soyez assuré, Monsieur le Maire, de tout l'intérêt que nous portons aux enfants de notre commune.

 

Patrice Busca                      Michèle Boillon                         Fanny Cartier

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 09:03
les ors mimétains - et mal pris la photo? je ne vois pas où sera mis le drapeau

les ors mimétains - et mal pris la photo? je ne vois pas où sera mis le drapeau

encore une fois il semblerait que les trous de mémoire n'aient pas été colmatés.

A propos d'une procédure qui dure depuis 2002, il faut remonter à l'origine. tout est vérifiable:

- quand le maire actuel était conseiller municipal durant la période fin 1998-2001, le POS avait été arrêté et pour des raisons d'inondabilité des terrains avaient été classés en zone inconstructible ou à plus grande surface, dans le quartier des vignes basses; une habitante avait écrit à la mairie pour acheter le terrain communal devenu inconstructible jouxtant le sien.

- la direction des services fiscaux - service des domaines- consultée a établi une évaluation à 82 000Francs soit 12 000€ environ

- le conseil municipal décide donc en séance publique de vendre le terrain à cette habitante: à noter tout de même que le maire actuel et son groupe n'ont pas voté contre cette vente.

- des riverains avaient attaqué le POS, et avaient obtenu l'annulation de ce POS

- le conseil municipal re-délibère en janvier 2001 et arrête de nouveau le POS; les terrains restent inconstructibles

- en juillet 2001, 3 mois après son élection, l'actuelle majorité, qui par ailleurs, a mis 16 ans pour élaborer son projet d'urbanisme, a décidé de revenir à l'ancien POS. Donc le terrain incriminé est redevenu constructible (aujourd'hui  de nouveau il ne l'est plus - faut suivre!)

 

et depuis la mairie a perdu 90 % des recours dans cette affaire et notamment l'action en lésion-rescision devant la cour de cassation, ce qui prouve bien que le prix payé par l'acquéreure n'a jamais été  le résultat " d'une incompétence, d'une aberrante erreur, d'un impardonnable calcul"

oh! et puis ça me fait penser: le montant des honoraires d'avocat n'a jamais été communiqué en séance du conseil.

pour ceux épris de vérité retrouvez l'arrêt de la cour de cassation sur: http://www.juricaf.org/arret/FRANCE-COURDECASSATION-20090617-0815055

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 08:57

ce matin jour encore férié pour nombre de travailleurs, à 8 heures, après les sonneries de l'Angélus, les habitants proches de la mairie ont pu remarquer,sonorement, que les emblèmes de notre Pays allaient être posés - société d'enseignes de Gréasque. ce que j'ai remarqué en promenant ma chienne.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 09:28
c'est l'heure de l'apéro: vous reprendrez bien une petite tranche de saucisson ?

 

 

 

Ceux qui lisent le blog depuis un moment, savent que nul ne peut se vanter d'avoir entendu en séance publique du conseil municipal la majorité présenter des marchés publics (sauf en 16 ans, 2 « gros » appels d'offre avec le résultat que l'on sait d'ailleurs) dit à procédure adaptée (MAPA). Ni bien entendu les modalités de mise en concurrence, ni le prix des travaux, préalablement à tout commencement et même à la fin du chantier : et oui ! C'est mimet – c'est l'intérêt communal de mimet.

 

Indépendamment de la qualité architecturale des travaux demandés aux entreprises – on peut noter qu'a priori les travaux de ce qui se voit sont corrects -

 

Par ailleurs ce sérieux problème d'opacité des marchés de travaux a déjà été mentionné dans ce blog, en parlant notamment d'une pratique régulièrement sanctionnée par la Chambre Régionale des Comptes (CRC) qu'elle dénomme saucissonnage, pour éviter la procédure d'appel d'offres et la commission qui va avec. Et bien à mimet, pffttt !!! peu nous chaut !

Et pour les travaux d'extension des bâtiments du domaine communal de Fontbelle on reprend une tranche de saucisson.

 

et selon le goût de qui seront réalisés les travaux ? des avis de la Population ont été requis ?

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 03:50
doc pour ceux qui auraient l'intention en 2020 .....

souvent on fait croire aux électeurs que pour occuper une fonction élective il faut en préalable être compétent; vous savez, c'est un peu comme les jeunes à la recherche d'un emploi ...

par exemple des maires avec lesquels j'ai travaillé l'un était un ancien métallo, 2 avaient été instit et prof, un autre avait été aviculteur, un autre encore agent de l'assedic, et même une mission chez un propriétaire-viticulteur à Pommard, .

il suffit quand on veut rester dans son rôle de maire, de se fier à du personnel compétent, formé régulièrement par des organismes de la fonction publique, ne pas décider dans ma commune c'est comme ça et se renseigner a posteriori après rappel à la Loi du contrôle de Légalité, et pourquoi pas  partir soi-même en formation, et que les élus soient aussi formés au moins sur les bases du fonctionnement des communes; par exemple les articles clés des domaines de la commune, du fonctionnement du conseil municipal, du rôle du maire et des adjoints agents de l'Etat; ces points fondamentaux demandent 2 heures.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=CD781FB7AB53DCB7AB4F6422EB2AEB0E.tpdila12v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006180957&cid

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=CD781FB7AB53DCB7AB4F6422EB2AEB0E.tpdila12v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006180964&cidT

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006390110&idSectionTA=LEGISCTA000006164550&cidTexte=LEGITEXT000006070633&dateTexte=20170602

puis pour se familiariser avec l'élaboration du budget il y a l'instruction comptable; alors si certaines (es) d'entre vous se sentent la vocation pour 2020 (d'autant plus que rien n'est moins sûr pour notre commune, quant à la limitation dans le temps du nombre de mandats) vous pouvez prendre le temps de survoler http://www.collectivites-locales.gouv.fr/files/files/finances_locales/m14/M14_2017/plaquette_presentation_m14_2017.pdf

et à lire même simplement pour être un citoyen éclairé auquel on ne racontera pas des billevesées.

la suite au prochain épisode - auquel je joindrai quelques extraits du budget de mimet

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 06:30
les gens du village ou le FN ?

1- vendredi de la semaine dernière les voisins du village distribuaient dans nos boîtes à lettres un petit papier signalant que le lendemain soir ils nous proposaient de fêter les voisins, comme l'année dernière, au jardin d'enfants,

 

2- dans la semaine suivante, le Front National distribuait des petits tracts dans les boîtes à lettres et sur les pare-brise, signalant que le jeudi 1 juin ils feraient une petite manifestation conviviale devant la mairie,

 

3- dans l'après-midi de la fête des voisins, sans prévenir qui que ce soit, la mairie empêchait celle-ci de se réaliser - à vrai dire elle pensait l'empêcher mais cette fois les gens ne se sont pas laisser impressionner et les 25 personnes se sont installées devant les toilettes publiques, sur une dalle bien plane et sans odeur puisque ce bâtiment dont les travaux avaient été estimés à 6 000€/m² sont fermés environ 98% du temps.

 

4- hier après-midi à 17h30 les militants du front National ont pu installer table, drapeaux et boissons (jus de fruits et semble t'il pastis) devant la mairie sans aucune intervention de celle-ci.

Peut-être celle-ci ne craignait-elle pas que les militants du FN et ses visiteurs abîment cette magnifique réalisation miméto-néo-provençalo-kitsch que sont la façade et le parvis, alors que les voisins comme d'habitude auraient abîmé le jardin d'enfants? gaspillant ainsi leur propre argent ? signalons que le terrain de boules avait été aussi interdit pour ce genre de manifestation conviviale depuis 4 ans; en fait on chasse  du village tout ce que pourrait y faire les habitants, en toute convivialité; même plus de bancs!!.

peut-être est-il plus facile d'interdire l'utilisation des installations communales aux citoyens, aux électeurs, qu'aux partis politiques ?

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 16:57
le sens des priorités et de l'intérêt commun

selon "intérêt communal" majorité politique de mimet.

 

ceux qui connaissent un peu le blog se sont rendus compte que soit par timidité, soit par pudeur, soit par désintérêt total de ce qui ne concerne pas la carrière politique,  qu'il n'y a pas de manifestation publique de solidarité, d'humanité  pour ce qui se passe urbi et orbi.

ainsi la majorité a fait procéder à un vote bloqué des subventions municipales à des associations; la société de boules recevra 4 500€ et amidos (amicale des donneurs de sang) aura 250€; le maire lui a adressé un courrier disant que MTC n'avait pas voté avec la majorité: exact: MTC s'est abstenu.

grosse précision:

- MTC ne veut pas que le vote soit bloqué mais à chaque fois le maire présente une liste bloquée; tentant ainsi de forcer la main à MTC qui donc s'abstient, à moins que ce soit pour gagner du temps: tous les 3 mois une heure à une heure 15 de séance du conseil municipal ça suffit largement (y compris quand il y a le Plan Local d'Urbanisme, le budget, le bilan comptable) faudrait pas rajouter 10 mn !!

- 250€ pour le don du sang !!!! nous avions créé "amidos" Mireille Schmidt, Gérald Mazeaud et moi, pour remonter le nombre de donneurs de sang dans notre commune (et ça avait marché, d'autant plus que ce cher Henri Boyer faisait le tour de la commune avec le haut-parleur pour inciter à venir: la mairie mettait à sa disposition le policier municipal et la voiture de service pour faire le tour de la commune ) il ne faut pas oublier que depuis des décennies notre département est déficitaire,en dons de sang - notre commune aussi, donc - et que même si on ne veut pas des autres à Mimet, on est leur débiteur puisque les pochettes de sang nécessaires à notre survie le cas échéant viennent des autres départements

vous savez également que les parents d'élèves paient 2€/semaine pour les TAPS telles que regarder la télé ou jouer aux boules. Et bien le courrier adressé à Amidos souhaite que l'association participe aux TAPS. c'est fort et gonflé !! les parents rembourseraient ainsi à la commune la subvention versée !

on précise également à "amidos" que la salle devra être nettoyée - ce qui est normal; mais en est-il de même pour tous les utilisateurs ? exemple: la métropole, tant décriée, quand elle utilise château-bas ?

 

- 4  500€ pour la boule mimétaine à qui on a construit une maisonnette avec tout le confort, et qui en a l'usage exclusif -peut-être même qu'une aide "administrative" est accordée comme ça se faisait pour toute assoc qui le demandait: j'ai également fait partie du bureau de la "boule mimétaine" et j'ai longtemps joué à la pétanque et même "à la longue" avec les vieux du village; et j'y prenais beaucoup de plaisir;

 

cependant il me semble que quand on n'arrête pas de dire que l'Etat met les finances des communes en péril, on doit déterminer des priorités; il me semble qu'en premier vient l'intérêt général et donc le devoir du pouvoir local serait donc de voir comment faire pour que le don du sang augmente à mimet . il ne serait d'ailleurs peut-être pas indispensable de verser une subvention beaucoup plus élevée.

une chose est sure: ces assoc dites "transparentes" par la jurisprudence, sont considérées comme étant soumises au droit public dès lors que leur budget, patrimoine compris,  est assuré à plus de 50% par des finances publiques, ici communales; c'est ce que Patrice Busca avait essayé de faire comprendre en séance publique du conseil municipal le 26 août 2015.  En cas de pépin la responsabilité de la mairie serait engagée; pour amidos: no problemo ! hasta luego!

Mais je dis ça, je dis ça, c'est peut-être parce que je ne suis pas facile à vivre !!!

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article