Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 06:18

au mois de mai vous avez été 2 090 visiteurs et vous avez lu 3 595 pages - n'hésitez pas à vérifier vous-mêmes les informations contenues dans les articles vous serez mieux armés quand ceux d'en face ne manqueront pas de vous dire que "c'est politique", "c'est pas vrai" ....et parlez en autour de vous car c'est avec votre argent que ce que je signale se produit.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 03:02
pas facile à vivre ?

bien évidemment j'ai fait part à mes amis et proches du scoop lancé par le maire de mimet, en séance publique du conseil le 17 mars, sur une lettre que lui a remis l'ancien maire, décédé depuis des années.

tous ceux qui savent, qui y étaient (je veux dire quand j'étais en fonctions) ont bien ri. Mireille, encore une fois ton absence me pèse !

Merci car les occasions de rire à mimet sont rares; en revanche celles de rire des propos, décisions de "JE" ne sont hélas pas rares.

 

à part: je savais que vous trouveriez intéressants les liens sur les manipulateurs

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 12:59
dans plus belle la vie

dans plus belle la vie

Marc Pistolesi a reçu le Molière du meilleur spectacle musical pour Ivo Livi....

information relayée par FMLambert et Hervé Rigaud

voir sur youtubehttps://youtu.be/2Vmio4WxpQM

pour les jeunes de mon âge: Pistolesi: la boulangerie pâtisserie qui était à côté de la mairie de Gardanne.

Il était aussi dans l'équipe des jeunes de GMT: le club de voile de Gardanne - où lorsqu'ils ont accepté de former des adultes j'ai passé le brevet de voile - terminé à l'hôpital de La Ciotat - n'est-ce-pas, Gérard !

 

BRAVO

 

commentaire de pin's: Jessy Lane Mais il a débuté le théâtre à Mimet dans la troupe* de mon père avec Bertrand ! Et ça c'est de l'info

* ndlr: la troupe que l'on voyait beaucoup sous les anciennes municipalités était "les planches du Puech" Que sont-ils devenus ? pourquoi ce sont d'autres troupes qui bénéficient de la pub lors du "festival" de théâtre?

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 05:07
villageois retournés et décillés ?

l'attitude pour le moins outrageante samedi après-midi, de la part d'un élu de la majorité a eu,au moins,  les résultats suivants - car il faut toujours positiver:

- secoués par une façon de faire autant brutale et poussés à réfléchir;

-les cibles de cet oukaze  se sont bien rendues compte du mépris dans lequel on les a tenues  pour agir ainsi et de l'état d'esprit qu'il faut avoir. Leur demande n'a pas été traitée avec respect, déférence...ceux qui faisaient partie des 77% sont-ils "retournés" de constater par eux-mêmes, l'utilisation qui est faite du pouvoir, de leur part de souveraineté qu'ils ont confiés à cette équipe municipaleET CETTE IMPRESSION DE PING-PONG ou d'être l'otage de quelque chose, mais de quoi? ?

-

 

Souvent en droit Français l'absence de réponse vaut accord tacite,

- sauf qu'à Mimet, où le droit Français n'est pas très à la mode, l'absence de réponse signifie "je ne veux pas répondre" on ne sait jamais ça laisse la porte ouverte selon les cas à:

-"je n'ai pas reçu votre courrier"

- je ne m'étais pas opposé

- je n'avais pas donné mon accord

ce genre d'attitude a déjà été décrite dans le blog par des liens comme

http://mimet-infospratiques.over-blog.com/2016/10/des-pistes-pour-les-reconnaitre.html

extrait:

4 La culpabilisation

Ce sont des gens qui vont se débrouiller pour que rien ne soit jamais de leur faute. C’est toujours vous le problème, toujours la faute des autres

....

http://mimet-infospratiques.over-blog.com/2016/07/tactiques-de-manipulateur.html

on pense donc toujours s'en sortir; sauf que ça commence à faire beaucoup, ça se sait et c'était le coup de trop.

 

comment ça ? on ne répond pas aux gens - on prend une mesure autoritaire sans aucune information ni "signature" et en plus on engueule la personne qui pose la question !!!!!

quand les gens utilisent Château-Bas, ou la Grande Salle ils laissent les locaux propres ou la mairie nettoie (car je suppose que pour les réunions de la métropole à château-bas, comme la semaine dernière,  on se fait un devoir de recevoir quasi " seigneurialement" nos hôtes et que la mairie nettoie -est-ce que les années précédentes les "voisins du village" ont laissé des détritus, des salissures....? NON et pourtant il n'y a ni eau, ni toilettes publiques, alors que les heureux utilisateurs institutionnels de château-bas.....

avec une telle attitude on pourrait s'imaginer le risque qu'un jour si les membres d'une association ne plaisent pas, cette association n'aura plus de salle municipale, plus de subvention, ou si un(e)administré(e) ne plaît pas on ne lui louera pas Fontbelle ou un autre bâtiment...c'est la porte ouverte.

 

DE-GA-GEZ

                 DE-GA-GEZ

                                 RE-SIS-TANCE

 

 

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 07:13

publié ce matin

il y a 7 ou 8 ans, en hiver, une dame tape à ma porte: elle distribuait des tracts et malencontreusement sa voiture s'est refermée juste au-dessus de chez moi;

il faisait froid, il pleuviautait, son téléphone était dans sa voiture et elle m'a demandé si elle pouvait appeler son mari. mais bien sûr !

et en attendant qu'il arrive elle est restée au chaud, café, on fait connaissance... je lui ai demandé ce qu'elle distribuait: c'était le calendrier des festivités organisées par "mimet en fête"

au terme d'une demi-heure son mari est arrivé et a ouvert la voiture.

dans la journée,je vais voir ma boîte à lettres: RIEN ! gonflée, non ? petit soldat bien embrigadé ?

quelques mois plus tard je la vois au bureau de vote à la salle des fêtes: même pas bonjour ! a fait comme si elle ne m'avait jamais vue - belle mentalité, non ?

 

alors je sais maintenant qui est "pas assez bien"

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 05:27

L’image contient peut-être : texte

nous sommes un certain nombre à habiter dans des zones non éloignées et à ne pas avoir droit malgré tout à la distribution des tracts de "mimet en fête" que nous faisons pourtant vivre par le paiement de nos impôts locaux. C'est ça l'équité, l'égalité selon le pouvoir local mimétain, depuis 16 ans; fort heureusement,pour les autres communes et leurs habitants,  il est resté local ce pouvoir.

nous ne sommes pas assez biens pour participer aux fêtes de notre village ? euh !

donc avant-hier on empêchait le déroulement de la fête des voisins du village sans crier gare; après leur avoir interdit de la faire sur le boulodrome il y a 2 ans, la mairie, les seigneurs de la mairie, organisent une aïoli le 14 juillet sur ce même jeu de boules.

heureusement que certains heureux destinataires de la pub informés des "petites erreurs techniques" chroniques, dans la distribution , peu adeptes des méthodes de ce pouvoir local, nous informent. et donc je suis allée voir le site de mimet en fête.

à part lorsqu'il y a un enterrement, auquel cas il n'y a pas de repas, un repas peut-il être autre que festif ?

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 15:07
Comment ça ! « JE » ne vous suffit plus ? Quel besoin de vous rencontrer ?

 

Hier soir devait se dérouler la traditionnelle fête des voisins, du village, sur l'aire de jeux des enfants, comme l'an passé

 

A cet endroit il n'y a pas de nuisances sonores pour la Population puisqu'elle y participe ; personne donc n'est gêné sauf que les organisateurs bénévoles ont vu dans l'après-midi  une affichette fixée par un élu « de la première heure » qui en plus a fermé l'accès du lieu. pas d'arrêté du maire, aucune indication: bref de la pure démocratie, de la légalité jusqu'au bout des ongles ! 

si le conseiller municipal n'avait pas été vu on aurait pu croire à une farce car cette affiche est totalement anonyme, pas de tampon, pas de signature, pas d'en-tête. Dans quel but d'ailleurs?

sans que quiconque soit informé, ni d'un refus d'utilisation et des  raisons d'un éventuel refus, du jardin d'enfants, ni d'une proposition d'un autre site par ces élus à la disposition uniquement de la Population et la satisfaction de ses souhaits et besoins.

sans que la co-listière qui habite face au parc soit informée !

y a t il encore quelqu'un pour être étonné de ce genre de pratiques ?

 

La conseillère municipale du village, dont le travail a été félicité par le maire, il y a 3/4 mois lors de la cérémonie des vœux, a été l'objet de récriminations acerbes qui n'avaient d'ailleurs rien à voir avec la petite fête.

Et oui elle travaille  et oui, elle n'est pas fonctionnaire, comme le fut il y a longtemps son débatteur! Et ne peut donc se rendre libre aux heures fixées par l'équipe de retraités sexa et septua, pour assister aux réunions de la majorité municipale ou aux séances du conseil municipal.

 

Il faut également signaler que les gens du quartier avaient déposé une demande plusieurs semaines auparavant et n'avaient pas eu de réponse.

 

Mais, purée ! Ce que « JE » vous dit , ce que « JE » vous écrit devrait largement vous suffire ; quand vous vous réunissez vous risquez de comparer vos informations, de vérifier ce que « JE » vous dit, de réfléchir et ça pas être bon.

Donc

- si quelque chose vous gêne faites comme cet élu, empêchez cet évènement de se réaliser

- si vous avez peur que des logements viennent dévaloriser votre propriété faites classer le terrain communal voisin de celle-ci en zone inconstructible et ce faisant vous reportez votre confort, la valeur de votre propriété à la charge de tous les contribuables qui d'une part paient l'amende, et d'autre part seront proches de concentration de logements par votre faute et celle de vos co-décideurs.

 

Belle mentalité, non ? Ça a assez duré

 

DEGAGEZ !

                 DEGAGEZ !

                                            RESISTANCE !

 

Les voisins se sont donc déportés près des toilettes publiques et finalement pas plus mal car  à un endroit où il n'y a pas de caméras de "JE "; leur participation à cette « insurrection » n'est donc pas portée à la connaissance de « big brother »

Comment ça ! « JE » ne vous suffit plus ? Quel besoin de vous rencontrer ?
Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 12:34
ayééééé! j'ai retrouvé le tract du FN

"patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"; j'ai donc retrouvé ce tract du FN que j'évoque dans l'article de ce matin.

 

pour le fun je joins des liens d'interview; ne rigolez pas vous qui savez qu'on a rendu inconstructible un terrain communal plat de 6 300m², perdant au passage une valeur de plus de 600 000 soit bien plus que la perte nette de l'amende sur 11 ans: http://www.courrierdesmaires.fr/61976/les-communes-carencees-ne-sont-pas-les-seules-responsables-de-la-crise-du-logement-en-france/

18 habitants qui attendaient encore logement en 2016 et les attributaires de 2017 ils attendent depuis quand ? choisis comment ? le Préfet, le maire ?

je cherche toujours le journal qui reprenait les mêmes termes: 17ème arrondissement

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 06:46
bizarre! bizarre! ça m'interpelle quelque part et vous ?

 

 

Depuis quelques temps je m'aperçois que finalement quand l'ambition de Je déborde de ses frontières géographiques, les électeurs concernés sont beaucoup moins sensibles que les locaux à son charisme, à son chant au vocabulaire vengeur, quasi guerrier, et clivant. Et ceci que ce soit du point de vue du citoyen lambda que du point de vue des politiciens.

 

- En effet lors du scrutin des élections départementales de 2015 on a bien vu que les électeurs dans leur majorité n'étaient pas sensibles à un discours fait de « contre » : contre les logements sociaux, contre la métropole, contre les technocrates, rien pour les handicapés, laisser-faire environnemental – aucune manifestation de solidarité face aux événements qui ont secoué notre Pays, ou le Monde ; c'est facile d'être contre et de ne rien réaliser « pour » ; allez les vieux poncifs : la critique est aisée mais l'art est difficile – il n'y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe jamais….En effet ce n'est pas pour son humanisme, sa positivité que mimet est connue hors de ses murs où la méthode gestion des administrés n'a pas de prise.

 

- Chez les politiciens, à un niveau différent, même attitude. J'ai le sentiment que dans la mesure où mimet n'est pas perçu pour des prises de position « pour », ou mimet est connu pour porter une critique contestataire quasi systématique, pour avoir perdu un procès contre l'opposition très récemment, la candidature de son leader n'a pas été acceptée par des « recruteurs » pourtant novices et peu au fait de la politique et des politiciens de notre département.

 

Si c'est un peu vexant pour nombre de mimétains, c'est quand même rassurant de savoir que la gestion mimétaine des relations humaines, de la démocratie participative ne déborde pas de ses frontières.

 

Ce que j'ai retrouvé pour nous rafraîchir la mémoire :

http://mimet-infospratiques.over-blog.com/2015/03/deja-vu-entendu-ca-ne-vous-rappelle-rien.html

 

http://mimet-infospratiques.over-blog.com/2016/05/bon-alors-vous-l-avez-lu-ce-tract-votre-avis.html

d'ailleurs, je suis à la recherche du tract complet, ainsi que de l'article dans lequel mimet reprenait les mêmes termes : ….mimet ne sera pas le 17ème arrondissement de marseille – je les ai perdus quand mon disque dur a grillé en août 2015; au village les microcoupures sont légions – depuis j'ai installé un onduleur-

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 05:19

il y a quelques jours je publiais un article dans lequel on voyait que le clivage, les clichés politiciens n'étaient pas forcément que le fait de politiciens rompus aux arcanes des luttes de sièges, voici ce que commente Arlette :

 

Oui Oui j'étais là le jour de la distribution d'intelligence, j'ai ouvert grand les poches (pas les poches sous les yeux) celles de ma veste pour faire le plein, afin que Martine ne prenne pas tout. A savoir qu' on étaient pas nombreux à Mimet ce jour là. "Je" devais faire de son côté sa distribution de bêtise.

commentaire d'Arlette sur "pas très chartitable, pas très véridique"
Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article