Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 02:23

en effet page 42 le mot de la majorité (qui en plus a tout le bulletin,et le site) au 5ème alinéa, ceux-ci invitent l'opposition à travailler pour Mimet.

 

C 'EST FAIT ET PAS PLUS TARD QUE LE 1 SEPTEMBRE, CAR L'OPPOSITION A UTILISE SES FAIBLES MOYENS POUR PREVENIR LES ADMINISTRES de la parution de l'arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

et ceci sans info de la mairie (mais celle de la page fb du député); important de le faire immédiatement car les sinistrés potentiels n'ont que 10 jours pour faire leur déclaration.

allez voir la page fb de MTC, de Mimet-Info, de François-Michel Lambert et le présent blog de plus en plus décrié et travesti par la majorité; c'est pourquoi vos messages, votre clairvoyance font vraiment plaisir.

j'en connais 24 qui doivent être contents
Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 14:00

le député François-Michel Lambert nous communique sur internet, dès sa parution l'arrêté de catastrophe naturelle; mimet est concerné; voir sur sa page facebook; et oui les jeunes politiques utilisent les moyens "modernes" vous n'avez que 10 jours pour vos déclarations : https://www.facebook.com/depute.lambertfm/

rien sur le site officiel de la mairie de mimet - rien sur la page facebook au moment où je publie cet article - dans quelques temps on vous dira que c'était une rumeur ou pis encore.

 

quant au bulletin !!! mon Dieu !! mein Got ! my God !

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 08:44
bulletin nouveau: constatations

j'ai regardé à 2 fois la couverture du bulletin que m'a donné un administré car quand j'ai commencé à le lire j'ai cru qu'il concernait une autre des communes, heureusement peu nombreuses,  ayant le même discours clivant;

outre que vous êtes en droit de vous demander si le rôle d'un bulletin municipal est de traîner dans la boue ceux qui résistent, vous êtes en doit de savoir la vérité:

- concernant ma délicieuse petite personne, j'ai appris par ce torchon que l'ancien maire m'avait donné un avertissement en 1991 - mieux vaut tard que jamais ! pensez-vous puisque le chevalier blanc de la transparence écrit que les archives avaient été trifouillées, j'aurais laissé cette lettre: n'importe quoi - et quand on sait que le rapport de présentation du POS a été perdu, de même que le tableau de classement de la voirie communale, on retrouve une petite lettre ? Eux qui sont si bien informés de ma carrière, ma vie, mon oeuvre, sont-ils certains que j'étais encore déléguée des cadres de catégorie A ? hââââ! commencez par bien écrire mon ancien nom: même là une petite erreur technique.

- concernant le compte-rendu de la séance du 28 juillet 2017: on ne vous dit pas que l'opposition a refusé de voter la modification du PLU, et que l'ordre du jour avait été modifié à l'insu de la Population.on vous note simplement: unanimité

- que dire du passage "depuis plus de 15 ans Mimet donne l'exemple à de nombreux élus français...! " avec tous les procès perdus depuis 15 ans, c'est sûr ! je vais quand même m'en assurer auprès de ces élus. donne l'exemple: à suivre ? à ne pas suivre ? en avez-vous déjà discuté avec des élus ? y compris hors du département ou de la région ?

- quels sont les 16 procès que j'ai montés et perdus ?

si vous avez la faiblesse de ne pas vérifier ce qui est écrit (par des originaux et non des copies) vous croirez que Machiavel s'est réincarné en Martine

si vous avez la faiblesse de ne pas vérifier ce qui est écrit (par des originaux et non des copies) vous croirez que Machiavel s'est réincarné en Martine

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 12:30
nouveau bulletin - bien entendu et comme d'hab,  je ne l'ai pas eu

d'après vos commentaires il semblerait que le venin ne fasse plus le même effet;

un truc: je sais que suis particulièrement douée (et modeste) mais comment pouvais-je être en maladie ET en grève ?:  la preuve du crédit qu'on peut accorder à cette propagande municipale dont vous êtes de moins en moins dupes. Faut être costaud et fortiche pour ne pas avoir fourni en 16 ans une seule info, quant à l'impression du bulletin municipal et son coût.

et si les maîtres de mimet vous disent que je mens en disant que je n'ai pas le bulletin dites-moi leurs noms; sachez en outre qu'il y a de nouveaux "pas là" l'art du clientélisme de la majorité municipale mimétaine.

 

quant à la devise sur la façade de la mairie: et du temps des grecs ? remonter à 1 900 !!! et pourquoi avoir retiré le drapeau Français en 2017.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 10:21
corruption

extrait d'un article de Libération:par Jérôme Karsenti, avocat d'Anticor (pour ceux qui ont suivi, c'est l'avocat d'Anticor dans les recours contre Jean-Noël Guérini et son frère)

La loi dite de moralisation de la vie politique a accouché de mesures modestes. A quand des réformes d’ampleur ?

... La corruption est aussi locale. Les lois de décentralisation ont permis à des élus locaux de devenir des quasi-chefs mafieux, grâce à la réglementation des marchés publics toujours plus souple, aux PLU confiés aux communes, à un contrôle de légalité trop complaisant. C’est à ces constats-là que la loi doit s’attaquer. Le gouvernement a annoncé qu’une loi constitutionnelle viendrait parachever à l’automne le dispositif ...

 

à lire sur: http://www.liberation.fr/debats/2017/08/28/pour-lutter-vraiment-contre-la-corruption

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 14:03
et vous que faites-vous ? agissons ensemble.

depuis des années, sur ce blog, je raconte ce que je fais pour que ma commune ne sombre pas complètement dans la méconnaissance et l'inobservance  des textes, je raconte ce que font parfois les élus de l'opposition (exemple le recours engagé et gagné par Patrice Busca contre ce qui était et est toujours une privatisation du restaurant scolaire, ou ce qu'il a fait contre la décharge illégale pour laquelle le maire n'a jamais répondu à son courrier), il m'est arrivé aussi, trop rarement, de relayer une info émanant de l'un d'entre vous ou plutôt l'une, car les femmes semblent plus sensibles à l'injustice;

en voyant ce matin une affichette récente concernant la décharge illégale de mimet, je me suis rendue compte  que à Cabriès dès qu'il y a eu le même problème de décharge, les habitants se sont ouvertement mobilisés, en tout cas plus que les 3 que nous étions, en comptant Patrice,  sans peur, et ont agi ouvertement auprès du maire et du Préfet - des élus aussi. A Mimet c'était:" t'as vu ce qui se passe, mais ne dis pas que c'est moi qui te l'ai dit, je pourrais avoir des problèmes, pour le boulot de mon fils, pour ma sécurité ..." et bien c'est terminé car depuis les menaces sont pour moi, les insultes ou commentaires mensongers également; quoique, venant de qui les profère je préfère ça à des flatteries; j'ai récemment alerté, seule, le Préfet et le Sous-Préfet sur la façon totalement hors des textes de Lois, dont la modification du PLU a été approuvée par vos élus de la majorité, contre l'avis de l'opposition qui n'avait pas été informée, alors que ce point n'était même pas à l'ordre du jour de la séance et que dans les communes de plus de 3 500 habitants on ne peut pas modifier l'ordre du jour au dernier moment. Certes j'ai déjà eu quelques "succès" avec le contrôle de Légalité - tels que la construction sans permis de la buvette du jeu de boules, ou la garantie d'emprunts accordée à une société qui ne figurait plus au registre de commerce- mais qu'est ce que ça aurait été si tout ce qui a été signalé l'avait été par des élus ?

 perso, je n'ai rien à prouver, rien à gagner, pas de candidature politique en vue, car trop dégoûtée des politiciens, y compris locaux,  (et surtout trop âgée en 2020). donc je ne monterai plus au créneau seule

un seul petit truc: sachez que pour saisir le Préfet vous ne disposez que d'un mois et pour saisir le Tribunal Administratif 2 mois à la date de publication ou de notification d'un acte du maire ou du conseil municipal; en vous disant "il ne faut pas se précipiter, attendons le prochain document " vous ne faites que perdre vos droits de recours sur ce point et embellir la vie de la majorité.

contactez  directement Patrice Busca: 06 36 52 60 62 -  Michèle Boillon 06 03 04 87 97 ou encore Fanny Cartier-Sansone 06 10 49 39 02 -

un des prochains articles: je fais une enquête sur la situation des élus d'opposition dans les communes environnantes et la nôtre, le respect des textes les concernant, mais aussi sur ce que eux font.

 

 

et vous que faites-vous ? agissons ensemble.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 08:12
HOU Les minots de 1985; Hubert, à côté du Maître, vous a reconnus, avec toutefois un doute sur la "grande" entre Daniel et Nicole: Coralie ? et à côté de la Maîtresse, Olivier: même bouille, 30 ans plus tard.
HOU Les minots de 1985; Hubert, à côté du Maître, vous a reconnus, avec toutefois un doute sur la "grande" entre Daniel et Nicole: Coralie ? et à côté de la Maîtresse, Olivier: même bouille, 30 ans plus tard.

HOU Les minots de 1985; Hubert, à côté du Maître, vous a reconnus, avec toutefois un doute sur la "grande" entre Daniel et Nicole: Coralie ? et à côté de la Maîtresse, Olivier: même bouille, 30 ans plus tard.

en 2016 des Mimétains ont demandé d'honorer la mémoire de Jacques et Simone GARNIER qui durant plus de 30 ans ont fait marcher l'école primaire du village; si bien que lorsqu'il y avait eu un classement des écoles du département, je crois me souvenir que durant des années c'était la meilleure école.

ils ont su intéresser et inculquer aux petits Mimétains les valeurs de notre Pays, de la République, valeurs que nous aimerions bien voir encore - las! Malgré le souvenir immarcescible qu'ils nous ont laissé,  pas de réponse quant à cette reconnaissance; en revanche un Mimétain est mis à l'honneur par la dénomination d'une allée de Château-Bas sans qu'on en sache la raison précise; instruisez-nous, de telle sorte que tous les Mimétains, et pas seulement une petite coterie, puissent l'honorer, comme le méritent au moins autant M. et Mme Garnier

article du 28 août 2016:

si vous avez conservé les bulletins municipaux d'information de mimet de 2001 à 2014: surtout, conservez-les, ils vont devenir "collector" " vintage".... et surtout vous n'aurez plus aucun point de réflexion, de comparaison, de vérification, de mémoire.

Souvent nous avons eu les trémolos écrits avec le devoir de mémoire, et dans la réalité nada! les lecteurs du blog s'en souviennent. voir avec honte l'absence de mémoire, qui ne peut être que volontaire, des commémorations de 2014 - plusieurs articles sur ce blog.

et d'ailleurs ces mêmes lecteurs, qu'ils aient été parents d'élèves ou élèves - les bons comme les mauvais - m'ont dit qu'ils regrettent que rien ne soit fait pour honorer Monsieur, et Madame Garnier: leur personnalité, leur humanité, leur charisme, le respect qu'ils ont suscité, voire l'affection de leurs élèves. Ils ont joué un rôle important dans la vie de la commune, la transmission des valeurs.

qui se souvient de: "c'est qui est-ce ?"

Bref ils étaient - et le restent - des personnes qui comptaient - c'est vrai que ce faisant ils faisaient peut-être un peu d'ombre ? alors? ce devoir de mémoire dont on nous a rebattu les oreilles (les yeux surtout) c'est pour quand ?

avant tout j'aimerais savoir si une proposition a été faite à l'inspection académique, pour donner leur nom à ces 2 enseignants remarquables.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 13:33
restauration scolaire: détox

dans le site officiel de la mairie de mimet on peut apprendre qu'il n'y a pas eu de privatisation de la restauration scolaire: la preuve ? les parents libellent leurs chèques au nom du Trésor Public !

 

pourtant à la page 2 de son mémoire du 28 décembre 2015 déposé au Tribunal Administratif la mairie parle bien d'un appel d'offres, et d'un adjudicataire retenu: la société "multi restauration Méditerranée" le 2 octobre 2014 -

à préciser que Patrice Busca a gagné ce recours, sans avocat - la mairie qui avait payé avec nos impôts un cabinet d'avocats, faisant dès lors des interprétations du jugement sans jamais le publier in extenso, pourtant ça démontrerait qu'il ne s'agit ni d'une rumeur, ni d'une intox, en tout cas de la part de MTC..

à noter que les communications au conseil municipal un an après la signature du marché ne sont que la suite à des questions pressantes des conseillers municipaux de MTC

quant aux autres arguments développés à vous de les analyser, de vérifier vous-mêmes sur internet.

 

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 10:33
chiche !!

c'est une fête très conviviale, dans une commune qui sait résister aux appétits fonciers et en plus gérée par un Maire très sympa, abordable ayant pour seule ambition sa commune.

Repost 0
Martine Colombani à Mimet
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 03:30

histoire de vous démontrer les infos sélectives de vos élus de la majorité municipale qui honorent quelqu'un pour son action" en faveur du retour du domaine de Château-Bas  dans le patrimoine communal" alors qu'il n'y avait jamais été,  action toujours pas dévoilée, mais allée déjà baptisée/  voyez ci-dessous les années peu glorieuses de l'histoire du domaine.

aout 2014

"Quand j'y pense !! en 2012, lorsque, en séance du conseil municipal, Michèle Boillon et son colistier, avaient voté contre l'acquisition de Château-Bas en argumentant techniquement et financièrement leur position, et que l'élue de Mimet-rassemblement s'était abstenue, à la suite de leur argumentaire, « intérêt communal » avait insisté en mettant l'accent sur la nécessité de conserver le patrimoine historique de la commune.

 

Depuis les craintes des élus d'opposition sont avérées : au total Château-Bas coûtera au budget communal plus de 5 millions d'euros en investissement (acquisition, travaux, voirie, sans réfection de la piscine !! ) – le coût du fonctionnement annuel est toujours inconnu (pas très gestionnaire, tout ça!) tout ça pour une utilisation plus que confidentielle à l'exception 2 fois par an pour le festival de théâtre et le festival de piano de la Roque d'Anthéron, dans les extérieurs de la propriété, pour lesquels moyennant finances les administrés peuvent assister aux spectacles.le reste de l'année Château-bas n'est officiellement pas utilisé et l'intérieur : jamais

 

soit 2 semaines d'utilisation officielle par an des extérieurs– ça fait cher, non ?

 

Mais bon ! Nos châtelains étaient donc très attachés au devoir de mémoire ; alors pourquoi avoir refusé de manifester cet attachement pour le centenaire de la mobilisation générale ( au moins mise en berne du drapeau : gratos pour le budget) et les 70 ans du débarquement de Provence et de la Libération de la Provence : allez soyons fous et panier percé : 1 gerbe au Monuments aux Morts

 

et bien que dalle !! Nichts ! Nothing ! Nada !Peaud'balle et balpeau !

 

C'est d'autant plus incompréhensible et choquant que Château-Bas était le Q.G. de l'armée nazie à Mimet

et que des soldats occupaient aussi les récentes maisons de la cité minière, rue des mufliers.

 

A mon avis, on devrait donc ne pas oublier des événements comme le débarquement et la libération

 

Pardi ! Une fois les fleurs fanées, il ne resterait rien de visible de la grandeur de nos politiques ; en revanche Château-bas se voit et peut toujours être utilisé pour asseoir leur grandeur

 

 

extrait du blog du 3e régiment de Chasseurs d'Afrique

La libération d'Aubagne

Le 21 août, à 5h45, le Capitaine André, commandant du 5e Escadron reçoit ses ordres de l’Etat-major du CC1. Ledit 5e Escadron doit reconnaître l’itinéraire Gémenos – Aubagne par la RN8 ainsi que le secteur de Cadolive, dans l’arrière pays marseillais.
…......


Quant au 1er Peloton du Lieutenant Brémon, ordre lui a été donné de reconnaître le secteur de Mimet par le Carrefour de la Pomme. Après une brève reconnaissance du village, le 1er Peloton retourne, en position défensive, au Carrefour de la Pomme, nœud routier stratégique.

 

 

 


 

 

Repost 0
martine colombani à Mimet
commenter cet article

Présentation

  • : Mimet vu par Martine Colombani
  • : Je partage ici mon point de vue sur le plus haut village des Bouches-du-Rhônes, et sur l'administration communale en général.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens